Soutien aux proches aidants

Un plan de soutien aux 8 millions de français aidant quotidiennement leurs proches vient d’être voté à l’Assemblée.

Mobilisés pour un proche handicapé, dépendant, malade, ces proches ont besoin de soutien financier, de solutions de répit, d’un soutien moral et administratif.

Un congé spécial aidant est d’ores et déjà disponible, et il est désormais indemnisé, que vous soyez ou non salarié. Vous pouvez vous renseigner sur les modalités de ce congé en cliquant sur ce site gouvernemental

En tant qu’aidant familial vous pouvez, sous conditions, bénéficier d’allocation chômage et également à l’assurance vieillesse de vos parents. C’est alors la CAF, dans ce dernier cas, qui paiera les cotisations pour vous.

Les droits à venir en 2022 : la mise en place d’un numéro d’aide national, le développement de solutions de répit, l’accompagnement des jeunes aidants, la création de lieux d’accueil labellisés et de plateformes numériques d’accompagnement, des mesures pour accompagner le parcours professionnel des aidants, et la mise en place d’un système de reconnaissances de l’expérience acquise (une VAE).