En route vers le 100 % compostage !

Afin de respecter l’obligation du tri à la source des biodéchets au 1er janvier 2024 (loi Anti Gaspillage et Economie Circulaire), le SIRTOM a retenu une orientation : 100 % compostage sur le territoire !

Les enjeux du tri et de la valorisation des biodéchets :

  • Diminution du volume des poubelles : Les biodéchets (épluchures de fruits et légumes, restes de repas…) représentent en moyenne un tiers de nos poubelles. Lorsqu’ils sont collectés en mélange avec les ordures ménagère : ils sont incinérés. Comme ils sont composés de 60 à 90% d’eau, cela revient à brûler de l’eau…
  • Amélioration de la qualité des sols : Les biodéchets ont vocation à retourner au sol pour l’enrichir et le préserver. En compostant ses biodéchets, on obtient un amendement pour les sols, il améliore leur fertilité, leur capacité à capter du carbone ou encore à retenir l’eau.

Les objectifs du SIRTOM :

  • Distribuer plus de 2 000 composteurs par an aux particuliers et les former à la pratique du compostage ;
  • Mettre en place et animer 40 sites de compostage partagé par an ;
  • Inciter et accompagner les professionnels à composter leurs biodéchets.

Ce déploiement est prévu sur 3 ans et se fera de manière progressive.

Le SIRTOM vous accompagne :

Vous avez un jardin et pas encore de composteur ?

Réservez votre kit de compostage composé d’un composteur en bois, d’un seau à compost et d’un guide pratique au tarif préférentiel de 10 €.

Vous n’avez pas de jardin et pas la possibilité de composter à domicile ?

  • Rendez-vous sur un site de compostage partagé existant ou participer au montage et au suivi d’une nouvelle installation !

Si vous souhaitez participer à l’apport ou au suivi de sites de compostage partagé, merci de vous rapprocher du SIRTOM.

Contact :

Charline AMOROS

Chargée de mission valorisation organique

03.85.59.26.98 / 07.88.51.73.87

animcompost@sirtomgrosne.fr

Le SIRTOM vous propose de gérer vos biodéchets sur place directement à la maison grâce à un composteur à tarif préférentiel et des ateliers d’échanges sur vos pratiques compostage et de jardinage au naturel.

Consultez sur le site du SIRTOM, le guide « Mon gazon, je le garde à la maison » et bientôt un guide sur comment gérer ses déchets verts à la maison.

Une autre solution pour égayer votre jardin, 2 poules et 1 poulailler fabriqué par un ESAT local sont proposés pour 80€ : cela permet, en plus de la récolte des œufs, de diminuer par 3 le poids de votre poubelle ménagère. Le SIRTOM favorise les foyers n’ayant pas encore de poules pour cette opération.

Le SIRTOM insiste sur l’interdiction du brûlage des déchets verts, vous pouvez encourir une amende de 450 €.

Et toujours :

Le SIRTOM de la Vallée de la Grosne continue de mener des actions avec les acteurs du territoire (ménages, acteurs publics et privés) pour réduire et trouver des solutions pour préserver les ressources naturelles épuisables et précieuses. Comment faire ?

Refuser : Le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas. Avec une démarche proactive, vous vous évitez bien des tracas. Prospectus, articles publicitaires de mauvaise qualité, etc., refusez-les et vous n’aurez pas à les traiter. Vouloir refuser, c’est aussi prendre conscience de l’ensemble de ces petits déchets qui nous polluent au quotidien.

  • Ne pas prendre les prospectus, vous pouvez demander votre stop pub au SIRTOM
  • Glisser une gourde dans son sac pour éviter le recours aux gobelets.

Réduire : Il s’agit là de dimensionner vos achats par rapport à vos réels besoins. L’objet qui vous fait envie, en avez-vous besoin ? Allez-vous l’utiliser de nombreuses fois ? Si pour vous, l’achat est lié au plaisir, n’imaginez pas pour autant que le principe de réduction vous apportera une vie quotidienne morne : achetez moins, mais de meilleure qualité.

  • Donner nos vêtements en trop dans les caissons orange de la déchèterie qui iront ensuite à la ressourcerie ou dans les points relais.
  • Le SIRTOM prête gratuitement des gobelets, des barquettes et des pichets aux associations du territoire, afin de réduire les déchets plastiques lors des manifestations

Réutiliser, Réemployer, Réparer : Réutiliser un produit, c’est lui trouver un nouvel usage sous sa forme d’origine. Il ne s’agit donc pas de recyclage. Avec de l’astuce, vous pouvez prolonger la durée de vie de vos biens. Au fil du temps, vous adopterez instinctivement les objets réutilisables (gourdes, torchons, à la place des essuies tout, etc.) plutôt que les jetables.

  • Acheter d’occasion, pensez à la Ressourcerie de Cluny 28 bis, route de Jalogny.
  • Réparer : soit en faisant appel à des artisans répar’Acteurs via www.annuaire-reparation.fr, soit en apprenant à réparer avec l’aide des MacGyvers bénévoles chaque mercredi après-midi à la ressourcerie Eco’Sol (28 bis, route de Jalogny CLUNY). Si vous souhaitez devenir Macgyvers n’hésitez pas à contacter le SIRTOM ;
  • Garder un bocal de nourriture, et s’en servir pour stocker vos restes, ou pour acheter en vrac chez les artisans locaux
  • Faire ses courses avec des cabas en tissus.

Recycler :

  • Les consignes de tri, tous les emballages se trient, attention à ne pas les imbriquer sinon ils seront considérés comme des refus de tri…Préférez les aplatir. 
  • Le papier et le verre aux colonnes.
  • Les cartons bruns en déchèterie

Le SIRTOM prête des outils de communication comme une exposition sur les matières en déchèterie, une minisérie sur les gestes de réduction avec des acteurs locaux.

Contact : SIRTOM de la Vallée de la Grosne – http://www.sirtomgrosne.fr – 03.85.59.26.98 – secretariat@sirtomgrosne.fr